Si tu découvres ce blog avec ce billet, prends quelques minutes à la fin de ta lecture pour découvrir le Campus et toutes les ressources complémentaires qu'il t'offre en accès libre en cliquant ici.

Aujourd’hui, Marin a 5 ans !

Et moi, je n’en peux plus de me demander où a filé tout ce temps déjà passé….Il s’est passé tellement de choses ces 5 dernières années. Tellement de changements !

Il y a trois semaines, sa maîtresse m’a demandé de préparer un gâteau à ramener à l’école ce matin. Bien sûr, c’est avant-hier que Marin a fini par dire : « Maman, je veux un gâteau dinosaure ».

O.M.G. 😮

5 ans et ce petit me lance déjà des défis 😛 Au début, j’ai commencé par me dire que ce serait bien trop court comme délai pour pouvoir réaliser un gâteau sur ce thème. Et puis bien sûr, Pinterest étant un de mes meilleurs amis, j’ai fini par trouver l’option facile, rapide et au résultat maximum ^^

Bon, je mens un peu dans le titre du billet.

Je dis « tuto », mais c’est presque exagéré, je n’ai que deux photos à vous montrer (et vous avez déjà vu la première ^^). Parce que j’ai réalisé ça hier soir pour les cuissons, et ce matin avant de partir à l’école pour le montage et la déco. J’étais donc vraiment trop serrée sur le timing pour vous faire un pas à pas photographié.

Mais vous allez voir, c’est assez simple. Il s’agit en fait de deux gâteaux ronds à préparer la veille (ou suffisamment en avance pour qu’ils aient le temps de refroidir complètement en vue du glaçage), que l’on découpe selon un gabarit dont vous trouverez le lien un peu plus bas.

CONSEIL : faites un test avec les gabarits découpés et assemblés sur le support que vous envisagez pour accueillir votre gâteau. Et adaptez la taille de vos moules en fonction (ou réduisez le gabarit avant impression pour que le dinosaure tienne entièrement sur votre support).

Voyons maintenant la recette.

Il s’agit de mon gâteau au yaourt fétiche !

Celui de Marie Laforêt dans son livre Vegan (la bible culinaire pour moi ^^) C’est un incontournable de la maison, je le fais toutes les semaines, souvent sous forme de muffins individuels.

Pour un moule à gâteau rond classique, il vous faut :

  • 2 pots de yaourt (soja si vous cuisinez végane comme moi, ou au lait animal)
  • 1 pot de sucre de canne blond (la recette initiale en met 2, ici on trouve que 1 est largement suffisant, d’autant que pour ce gâteau décoré il y a le glaçage qui rajoute du sucre)
  • 3 pots de farine T65
  • 1/2 pot d’huile d’olive
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • Pour la déco : sucre glace, lait de soja (ou animal), smarties, barquettes

1. Préchauffer le four à 180°.

2. Dans un saladier, battre vivement le yaourt et le sucre au fouet. Ajouter l’huile et bien mélanger encore, puis ajouter la levure et fouetter jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.

3. Ajouter la farine progressivement (je fais un pot /je mélange / un pot / je mélange etc)

4. Graisser le moule et verser la pâte. Enfourner pour 20 à 25 minutes (ou jusqu’à ce qu’une lame ressorte propre).

5. Laisser refroidir complètement (par exemple une nuit).

NOTE : cette fois et pour causes d’intolérances / allergies alimentaires dans la classe de Marin, je l’ai fait nature. Mais d’habitude on rajoute plein de choses dans la pâte : chocolat noir concassé, fruits rouge, noix de coco râpée, pomme ou fruits de saison type pêches, abricots, ou encore cerises ! Vous pouvez même couper les gâteaux en deux (horizontalement), et fourrer de confiture ou de pâte à tartiner !

On peut maintenant passer au montage !

Vous trouverez ici une vidéo bien claire (en anglais mais ce n’est pas vraiment un souci) . Le gabarit de découpe des formes se trouve dans la barre d’infos de la vidéo (cliquez sur le « plus », c’est un peu plus bas dans le texte).

Découper les gâteaux selon les gabarits. Faites un premier test de positionnement sur votre support :

Préparer le glaçage :

1. Dans un bol, verser une belle quantité de sucre glace (désolée, je n’ai aucune proportions à vous donner ! J’ai d’abord versé une première dose puis en le mélangeant, je trouvais qu’il n’y en avait pas assez. J’ai ajusté ainsi trois fois jusqu’à avoir une quantité qui me semblait suffisante).

2. Délayer très progressivement le sucre avec le lait en mélangeant au fouet. Très progressivement, ça veut dire cuillère à soupe par cuillère à soupe : l’objectif est d’obtenir un glaçage suffisamment souple pour s’étaler correctement, mais suffisamment consistant pour qu’il ne dégouline pas.

3. Ajoutez les colorants alimentaires de votre choix. Ici, du vert, avec une pointe de jaune pour le vivifier un peu !

NOTE : ce glaçage sèche assez rapidement. Je vous conseille donc de procéder à la déco en une seule fois. Si la préparation devient trop difficile à travailler, rajouter quelques gouttes de lait pour l’assouplir.

Assemblage :

1. Positionner chacun des éléments du dinosaure, en appliquant sur votre support une petite cuillère de glaçage sous chacun des morceaux. Cela permet de le coller au support pour bien le fixer.

2. Déposer quelques cuillères à soupe de glaçage sur le corps du dinosaure et bien étaler. Une spatule à glacer est idéale car elle permet de bien lisser (j’en ai une petite, issue d’un kit pour faire des chocolats, un plus grande aurait permis d’obtenir un résultat final plus homogène).

3. Glacer les côtés avec précaution : notamment sur toutes les zones découpées où des miettes peuvent donc se coller à votre spatule. Vous pouvez racler régulièrement l’ustensile sur les bords de votre bol pour le débarrasser des particules indésirables ^^

4. Faire la même chose pour la queue et la tête, en insistant un peu sur les jointures des éléments : l’idée est d’obtenir le moins de démarcation possible.

5. Couper les barquettes en 2 et les placer pour former la crête (tâche confiée à Marin)

6. Placer les smarties (Idem ! En laissant les pattes libres, pour que sa camarade ne supportant pas le chocolat puisse profiter de la fête ! )

7. La petite touche finale : quelques vermicelles au chocolat déposés….à la pince à épiler tellement c’est petit ! Pour faire quelque chose ressemblant à une bouche ^^

8. Un petit tour au frigo pendant une trentaines de minutes pour bien durcir le tout, et voilà !

NOTE : vous pouvez « nettoyer » les coulures de glaçage assez facilement, quand il aura durci. Il vous suffira de les gratter avec une pointe de couteau, puis de passer un petit coton tige humide sur les résidus pour les dissoudre et les retirer.

Joyeux anniversaire Marin !

Et joyeux anniversaire le blog ! Le 5 juin, c’est aussi la date que j’ai choisie il y a trois ans pour rendre publique cette plateforme, que je préparais depuis quelques semaines. Le 5 juin 2016, vous découvriez ZunZún avec le gâteau des deux ans 🙂 Merci de m’accompagner encore au quotidien, trois ans plus tard et toujours plus nombreu-ses-x !