Noël au balcon…Pâques au salon !

En ces temps de confinement, s’offrir des petites douceurs ça fait du bien au moral ! Ce week-end Pascal aura sans doute amené son lot de chocolats, cachés sous le canapé, derrière la télé ou dans l’armoire de la salle de bain (#RestezChezVous) 😀 Mais si vous avez la chance d’avoir accès à un peu de verdure dans un rayon d’1km de chez vous (ou mieux, dans votre jardin ! ), vous aurez peut-être trouvé des oeufs dans un bouquet de pissenlits !

J’adore les pissenlits, leur couleur jaune si vive et leur forme toute arrondie. Chaque année, nous partons en cueillette avec les enfants pour en faire de la gelée et je trouve plusieurs avantages à cette pratique :

  • Les enfants passent un bon moment d’activité en extérieur, la cueillette est un moment très amusant pour eux. Durant le confinement, c’est une super sortie pour leur dégourdir les jambes et les mettre au contact de la nature.
  • Ils apprennent comment transformer à la maison ce que la nature nous offre partout autour de nous
  • Nous faisons un bon stock de confitures maison pour les crêpes du dimanche !

La gelée de pissenlits

Aussi appelée miel de pissenlits, c’est une confiture au goût vraiment unique. Derrière l’arôme fleuri se révèle une touche d’acidité amenée par la cuisson avec des oranges et des citrons. Pendant plusieurs années, j’ai réalisé cette gelée avec les proportions classiques de sucre pour ce type de confiture. Et puis lorsque j’ai commencé à drastiquement réduire les sucres ajoutés dans mes recettes, j’ai testé une autre façon de faire, beaucoup moins sucrée mais non moins délicieuse, avec une texture parfaite ! Le truc : diminuer de 50% la dose de sucre et utiliser de l’agar-agar, un gélifiant végétal bien connu de la cuisine végétarienne et végane.

Note : Avec les quantités indiquées ci-dessous, j’obtiens environ 2,2 L de gelée, que je conditionne dans une quinzaine de petits pots de 15cl. Si vous utilisez des pots de confiture classiques (25/30 cl ), vous pourrez remplir environ 9 pots. A la fin du billet, vous trouverez quelques conseils utiles pour bien réaliser cette confiture.

Recette de gelée de pissenlits

Ingrédients :

  • Environ 600 fleurs de pissenlits bien ouvertes (la cueillette va plus vite qu’on ne le croit, ramasser 600 fleurs nous a pris une grosse demie heure)
  • 2,5L d’eau
  • 1 grosse orange ou 2 petites (bio car on conserve la peau)
  • 2 citrons (idem)
  • 1kg de sucre spécial gelée
  • 6gr d’Agar-agar

Préparation :

Note : Ne pas laver les fleurs ! Elles deviendraient impossibles à effeuiller.

  • Nettoyer la peau des agrumes.
  • Retirer les pétales des fleurs afin de ne conserver que les pétales jaunes (et blanc à leur base) : la première couronne un peu verte et la base de la fleur ne seront pas utilisées. Pour y parvenir facilement, procéder comme lorsque l’on retire le coeur d’un artichaut cuit : pincer la base verte de la fleur, saisir le plus possible de pétales de l’autre main et décrocher l’ensemble des pétales. Il faudra peut-être retirer les dernières dans un second temps. S’il reste un peu de vert de la première couronne, ce n’est pas très grave mais idéalement, il faut qu’il en reste le moins possible.
  • Mettre les pétales au fur et à mesure dans une grande casserole (j’utilise ma cocotte minute). Ajouter les 2.5 L d’eau ainsi que les agrumes coupés en rondelles.
  • Porter à ébullition et laisser cuire à petits bouillons pendant une heure. Couper le feu et laisser infuser encore 24h.
  • Filtrer l’infusion avec un chinois (ou un linge fin) afin de ne conserver que le jus. Remettre le jus dans la casserole avec le sucre, porter à ébullition sur feu vif et laisser cuire 10-15 minutes en remuant.
  • Diluer l’agar dans un petit peu d’eau et le verser dans la casserole. Bien mélanger et laisser bouilir pendant encore 2 minutes puis retirer du feu.
  • Mettre en pot immédiatement, fermer à chaud et retourner les pots tête en bas. Laisser prendre jusqu’à refroidissement complet (en général, j’attends le lendemain).

Cette gelée est délicieuse en tartines, dans des yaourts, sur du fromage de chèvre, sur des crêpes….partout en fait 😀

Quelques remarques :

  • Ne ramassez pas les pissenlits en bord de route ni dans les champs qui subissent des traitements de pesticides. Préférez ceux de votre jardin, des clairières ou des sentiers de balade. Ne ramassez pas les pissenlits fermés.
  • Effeuillez les fleurs tout de suite au retour de la cueillette, pour éviter qu’elles ne se referment.
  • L’effeuillage des fleurs peut paraître insurmontable, mais une fois qu’on a trouvé un geste qui enlève un maximum de pétales en une fois, ce n’est pas si long ! Pour effeuiller 600 fleurs, il m’a fallu un peu moins d’1h30 en regardant une série, ça aurait pu aller plus vite en me concentrant uniquement sur ma tâche ^^
  • Les deux minutes d’ébullition après l’ajout de l’agar sont importantes : l’agar-agar est une algue qui s’active après deux minutes dans un liquide bouillant.
  • Si vous craignez le fait de ne pas laver les fleurs, rassurez-vous : le temps passé dans le liquide bouillant lors de l’infusion + la nouvelle ébullition du jus le lendemain vient à bout de n’importe quel microbe ^^

Alors, qui va bientôt cueillir 600 fleurs de pissenlits ?

Vous avez aimé ce billet ? Partagez-le sur vos réseaux 🙂

Recette de gelée de pissenlits