Si tu découvres ce blog avec ce billet, prends quelques minutes à la fin de ta lecture pour découvrir le Campus et toutes les ressources complémentaires qu'il t'offre en accès libre en cliquant ici.

J’ai enfin sauté le pas : coudre des vêtements !

J’ai commencé à apprendre la couture il y a 3 ans maintenant, pendant ma deuxième grossesse, pour fabriquer quelques élements du trousseau de naissance de mon fils : gigoteuse, tour de lit, vide-poches pour les doudous et autres trésors, lingettes lavables…depuis, j’ai acheté un certain nombre de livres et patrons de vêtements, parfois même le matériel pour les réaliser et puis je n’avais finalement jamais osé. Peur de ne pas être assez précise, et si mon tissu n’était pas bien coupé, et si je n’arrivais pas à monter les manches…bref, j’avais toujours une bonne raison de repousser. Depuis, je ne faisais donc que des petits accessoires, des jouets, des doudous, des utilitaires…Et puis avec la reprise intensive de la couture fin 2016 pour les cadeaux de Noël j’ai acquis le petit plus de confiance qui me manquait et j’ai enfin osé me lancer dans cette aventure.

Dans la multitude de modèles à ma disposition dans mes livres de couture, j’avais encore quelques appréhensions alors je suis allée fouiner sur internet à la recherche d’un modèle suffisamment basique pour oser y aller. J’ai trouvé mon bonheur avec la robe chasuble Poppy de Lou&Me (patron gratuit) découverte sur le blog Laisse Luciefer qui en présentait une version réversible et légèrement customisée avec des poches. Je n’ai pas attendu plus longtemps. Un grand coupon de jean et une batiste étoilée de mon stock patientaient depuis bien trop longtemps dans mes placards…je leur ai fait un sort en réalisant cette robe en taille 6 ans.

J’ai craqué sur la version à poches de Laisse Luciefer, notamment parce que comme vous l’avez peut-être constaté dans mes précédents ouvrages, j’ADORE le passepoil *_* Ce sont toutefois des fausses poches, juste pour le look !

Encore une première dans mes expériences couturesques : les pressions résine ! J’en ai commandé une boîte entière avec 15 couleurs, les oranges étaient tout à fait indiquées ! Je les ai posées sans aucun problème avec ma pince Prym Vario et les petits accessoires correspondant à ce type de pressions.

Pas question de perdre un vêtement cousu main à l’école ! En octobre dernier, C Mon Etiquette m’avait proposé de tester leurs produits. J’ai reçu un carnet d’étiquettes, personnalisées par mes soins sur le site internet, de plusieurs tailles et plusieurs types. Ici, j’ai utilisé une des étiquettes thermocollantes.

L’intérieur du carnet d’étiquettes : des étiquettes thermocollantes, des adhésives simples, des étiquettes spéciales pour chaussures, des étiquettes mini-format, des étiquettes sur une seule ligne ou sur 2 lignes…elles résistent au lave-linge, au sèche-linge, au lave-vaisselle et au micro-ondes ! Sur le site, on a le choix entre plein de petits designs pour le fond, des couleurs et plusieurs polices de caractères. En fin de carnet, deux petites feuilles de papier de protection pour la pose des étiquettes thermocollantes au fer à repasser.

Le patron de cette robe est vraiment extra pour débuter, une vraie mise en confiance. Lignes très simples, coupe impeccable. Accessible vraiment à tous ceux qui veulent se lancer dans la couture même pour une première cousette, il n’y a pas de techniques à maîtriser hormis épingler un tissu et coudre à peu près droit. Je le recommande vraiment à tous ceux qui ont envie de se jeter dans l’aventure de la machine à coudre !

Oh mais dis donc, il restait du tissu !

Quel dommage, je n’allais pas le laisser là, le pauvre, retourner dans son tiroir…alors avec cette robe chasuble qui m’avait bien mise en confiance, j’ai décidé de faire un gilet. Et Laisse Luciefer présentait sa version de la robe chasuble avec un gilet matelassé de France Duval Stalla (patron payant à 2€, du 3 mois au 6 ans, ça ne vaut pas le coup de s’en priver !). Je me suis donc lancée dans cet ouvrage qui m’a appris plein de choses et notamment comment bien monter des manches ! Je l’ai cousu en taille 6 ans.

Une petite erreur sur mon ourlet du bas au dos…que je vais devoir rependre à la main^^

Les fameuses manches, avec leur effet matelassé trop mignon.

Le gilet est réversible. Mais en bonne débutante dans la couture de vêtements que je suis, je n’ai pas pensé à bien contrôler ce qu’il se passait SOUS le jean. Alors côté étoiles, mes emmanchures sont un peu approximatives. Je serai plus attentive la prochaine fois !

Je suis vraiment ravie de ces deux patrons. Le gilet est un peu technique sur les emmanchures, mais avec un peu de minutie et de persévérance il reste accessible aux débutants en couture. Ça donne un ensemble trop mignon que Lou adore (elle a même voulu dormir avec le jour où je lui ai offert !)

côté jean…

et côté étoiles !

Désormais on ne m’arrête plus !

Pull doudou, robe en lainage, veste et jupe assorties…la MAC tourne à plein régime, je reviens bientôt vous montrer tout ça !

Merci à C Mon Etiquette pour le petit carnet bien utile 🙂