Si tu découvres ce blog avec ce billet, prends quelques minutes à la fin de ta lecture pour découvrir le Campus et toutes les ressources complémentaires qu'il t'offre en accès libre en cliquant ici.

J’ai bien cru que je ne posterais jamais ce billet !

Cela fait maintenant 4 mois que Lou est entrée en CP et donc 4 mois et 4 jours que j’ai cousu son cartable…Rappelez-vous, c’était dans mes envies couture pour sa rentrée scolaire dont on avait parlé à la fin de l’été. Et je n’ai pu m’y mettre qu’à la toute dernière minute !

J’avais vraiment envie de marquer le coup pour cette entrée dans « la grande école » comme elle dit et ce projet de cartable me tenait vraiment à coeur. En plus de créer un accessoire unique pour ma fille, c’était aussi une façon de consommer autrement en créant moi-même, et en n’utilisant que ce que je possédais déjà dans mes stocks. Et de fait, je n’ai absolument rien acheté pour réaliser ce cartable !

Cartable Pirate Mavada

J’avais repéré, depuis que j’avais ajouté à ma collection le livre Cartables et sac à dos d’Edwige Foissac, le modèle Pirate que je trouvais très joli et déclinable de multiples façons. Le modèle Hermione me faisait également de l’oeil, mais il était trop petit pour accueillir les grands cahiers et porte-vues demandés par l’institutrice. Je suis donc partie sur le patron du Pirate, auquel j’ai ajouté quelques détails du modèle Hermione comme le passepoil autour du rabat.

Cartable Pirate Mavada
J’ai également passepoilé le haut des poches en opposant la couleur du passepoil et de la pression : à droite, pression mint / passepoil orange, à gauche pression orange / passepoil mint
Cartable Pirate Mavada
J’ai ajouté des pressions en haut de chaque côté, pour pouvoir protéger l’intérieur de la pluie et donner une bonne tenue au cartable.

J’ai légèrement différé du patron pour les sangles réglables : je les ai réalisées dans le tissu coton de la doublure, des poches et de la poignée, en modifiant leur largeur pour qu’elles s’adaptent aux boucles du rabat.

Cartable Pirate Mavada
Cartable Pirate Mavada
La poche extérieure est passepoilée en mint, en opposition au rabat passepoilé en orange. On a ainsi pour chacune des deux couleurs un grand et un petit passepoil : rabat / poche droite en orange, poche extérieure / poche gauche en mint
Cartable Pirate Mavada
La poche extérieure est doublée avec le coton fushia. Je m’étais dit que surpiquer la doublure avec un fil rose clair serait sympa mais finalement je trouve le contraste trop voyant, j’aurais du utiliser un fil fushia ! Idem pour les renforts de la poignée sur l’intérieur du rabat : j’ai opté pour un fil de canette bleu turquoise, fushia aurait été plus adapté. 
Cartable Pirate Mavada
Tout le cartable est doublé avec le coton à pois. Toutes les pressions ont des couleurs différentes : mint et orange pour les poches latérales, vert pour la poche extérieure, rose et jaune pour les soufflets du haut.
Cartable Pirate Mavada

Les tissus et le matériel

Il y a 4 ans, j’avais acheté chez Mondial Tissus les métrages nécessaires pour réaliser une veste mi-saison Agatha, de Papillon et Mandarine : un tissu enduit bien coloré pour l’extérieur, un coton à pois pour la doublure, et plusieurs mètres de biais assortis coloris mint et orange.

Je n’ai finalement jamais cousu cette veste (trop peur de me tromper à l’époque, et même si je meurs d’envie désormais de la réaliser j’ai toujours très peur de ne pas y arriver alors je n’ai pas encore racheté les tissus pour une éventuelle taille 10 ans ^^). J’ai donc recyclé les tissus !

Les boucles du rabat, les passants noirs et les sangles gros grain fushia des bretelles (que j’ai oublié de photographier) viennent d’un ancien sac à dos bleu marine et fushia que j’avais gardé, justement pour réutiliser certains de ses éléments. 

Cartable Pirate Mavada

Pour lui donner une bonne tenue et le rendre bien résistant car j’utilisais des tissus assez souples, j’ai ajouté une triplure de simili-cuir à la poignée, au rabat extérieur et sur un tiers du cartable en partant du fond (environ à hauteur des poches latérales). La tenue finale est vraiment super.

Cartable Pirate Mavada

Les bretelles du dos sont réalisées dans le coton enduit que j’ai molletonné pour les rendre bien confortables. Les sangles de réglage sont réalisées dans la sangle gros grain rose fushia du vieux sac à dos, sur lequel j’ai aussi récupéré les passants noirs permettant de régler les bretelles.

J’ai adoré coudre ce cartable, il ne présente aucune difficulté particulière. Il est accessible aux débutantes car il n’exige que des coutures droites et un peu de minutie. Lou l’adore ! Je dois le compléter avec une trousse Valentin issue du même livre…Les tissus sont découpés et préparés depuis 4 mois, mais j’ai toujours plus urgent à faire alors la trousse est toujours en attente ^^

Heureusement que ma fille en avait de toute façon choisi deux pour l’école avant qu’elle ne découvre son cartable tout neuf 😛

Cartable Pirate Mavada

Vous aimez cette création ? Epinglez-la sur Pinterest !

Cartable Pirate Mavada