L’invitation à Venise

Je suis née en avril. Pour mon anniversaire cette année, mes parents avaient préparé un cadeau assez exceptionnel : un voyage à Venise, pendant le long week end de l’Ascension. Partis le jeudi matin très tôt, nous sommes revenus le dimanche soir. Entre temps, nous avons sillonné ruelles et canaux, découvert Murano et ses souffleurs de verre, arpenté Burano et ses maisons aux milles couleurs, visité de magnifiques édifices, parcouru la ville en gondole, écouté un superbe concert des Quatre Saisons de Vivaldi, et mangé tant de glaces que je ne les compte même plus. C’était pour moi le troisième voyage dans cette cité incroyable, dont je vous livre quelques images.

(cliquez sur les photos pour les voir en entier. Vous pourrez alors faire défiler chaque galerie à l’aide des flèches)

Le Grand Canal : balade en gondole sur le canal aux multiples palais

PIAZZA SAN MARCO : Basilique, Campanile et Palais des Doges

Ruelles et canaux

Bas les masques ! Folklore et savoir-faire du Carnaval

Murano, pays des souffleurs de verre

Le concert : Les Quatre Saisons de Vivaldi, par l’orchestre de chambre Interpretti Veneziani

Burano, l’île aux mille couleurs

Quand j’étais petite, mon oncle nous avait fait découvrir Nilda Fernandez qui déjà, en 1991, avait compris que Venise n’échapperait pas à la montée des eaux. En se promenant aujourd’hui le long des canaux, on constate aisément à quel point l’eau a déjà gagné du terrain et combien les fondations des édifices sont fragilisées (avez-vous remarqué tous ces clochers qui penchent sur les photos ? Ce n’est pas un effet de perspective, ils penchent réellement, et certains de façon assez hallucinante). L’occasion de vous partager cette jolie chanson, dont l’instrumentation a certes un peu vieilli mais qui reste pour moi teintée de la nostalgie de mes 10 ans.


Si cette vidéo ne s’affiche pas correctement, vous pouvez la consulter ici.

Enregistrer

Enregistrer

Commenter0
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.