Noël 2016 : revue des cadeaux faits-main !

Pour ce Noël 2016 je m’étais fixé un objectif : tout faire moi-même.

Pour plusieurs raisons ! Et notamment :

  • M’extraire du cycle de sur-consommation engendré par cette fête
  • Faire soi-même un cadeau, c’est pour moi une marque d’attention très particulière pour celui qui le reçoit : quel que soit le cadeau, on y a mis du temps et du coeur et ce sont des valeurs qui me semblent avoir un rôle très important dans l’acte d’offrir.
  • Faire soi-même permet d’offrir un présent pensé spécialement pour la personne (bon, c’est possible aussi pour un cadeau acheté tout fait, bien sûr, mais la réalisation du cadeau offre des possibilités de personnalisation très poussées quand l’achat nous limite souvent à adapter notre achat en fonction de l’offre proposée)

Mais créer, surtout un grand nombre d’objets, ça demande du temps !

D’autant que je suis plutôt du genre perfectionniste et que je ne peux pas m’empêcher d’ajouter des détails ou des petites choses en plus par rapport aux instructions initiales quand je suis un tuto. Et quand je créé moi-même le patron, je passe un certain temps à réfléchir, puis à tâtonner, à me tromper, à recommencer…C’est donc dès le mois d’octobre que j’ai engagé la réalisation de mes cadeaux de Noël, et le délai fut limite-limite pour tout boucler. J’avais vu trop grand pour les projets, ou trop court sur les délais, au choix 😛 Allez, en 2017, je commence les cadeaux en février 😛

Pour chaque personne, je me suis demandée ce qui pourrait constituer un cadeau idéal. Quelles sont ses activités en ce moment, ses projets, ses centres d’intérêt ? Son mode de vie pourrait-il justifier un besoin particulier ? Je me suis également demandée de quoi j’avais moi-même envie : couture, tricot, crochet, bricolage ? La couture est ressortie grande gagnante cette année : hormis un des cadeaux réalisé au tricot, tout ce que j’ai fabriqué est passé par la case machine à coudre. J’ai d’ailleurs beaucoup appris et progressé pendant ces deux mois de couture intensive et cela m’a bien confirmé une chose : la couture est en train de prendre une place très importante dans ma vie. Nous aurons l’occasion d’en reparler très prochainement d’ailleurs 🙂

Voici donc mes réalisations 2016 !

Un tapis de voitures nomade pour mon fils

Je vous l’avais déjà montré en détails ici (pour ceux qui découvre l’ouvrage via ce billet, le lien propose aussi le tuto gratuit et complet !), c’est LE gros ouvrage de ces réalisations 2016 et il a eu un franc succès, Marin l’adore et se balade partout avec dans la maison. On l’a également emmené une fois chez le médecin, super pour la salle d’attente !

Les trousses à bijoux de voyage

A 11 et 12 ans, ma nièce et la fille de mon compagnon ont en commun de vivre tantôt chez papa, tantôt chez maman. Mais surtout, elles sont coquettes ! Et quand on vadrouille souvent d’un endroit à l’autre, transporter ses petites affaires n’est pas forcément simple si on n’a pas d’accessoires pratique et conçus pour ça. J’ai donc fouiné sur Pinterest à la recherche d’idées de petits rangements qui pourraient servir lors de leurs déplacements et je suis tombée en amour devant cette trousse à bijoux de voyage, créée par Charlotte du blog Et puis la neige elle est trop molle et dont vous trouverez le tuto gratuit et très complet ici. J’en ai réalisé deux, et je compte bien m’en faire une pour moi également 😛

Version menthe fleurie, pour la fille de mon compagnon. Zips de mon stock, récupérés il y a longtemps sur des vêtements. Tissu fin (trop fin, quelle galère à coudre pour ce projet, ce n’était pas du tout adapté au final mais je m’en suis quand même sortie^^) de mon stock acheté chez Mondial Tissu en 2014 mais ils l’ont encore, je l’ai vu la semaine dernière 😛 Passepoil menthe Mondial Tissu. Ruban de dentelle trouvé dans les boîtes à couture récupérées chez mes grand-mères, pensé pour accueillir les boucles d’oreilles « crochets » (je n’en mets jamais, je ne sais pas comment ça s’appelle 😛 ). Les deux bandes de biais blanc cousues en haut servent à piquer les boucles d’oreilles avec fermoir à l’arrière (le tuto ne prévoit pas ces emplacements spécifiques aux boucles d’oreilles, c’est un rajout perso). Bouton de mon stock, récupéré il y a quelques temps sur une tunique Camaïeu trop grande. Cordonnet en cuir d’un ancien Chouette Kit.
Version bleue et rose bonbon pour ma nièce qui raffole de ces couleurs. Pas de biais pour piquer les BO en haut de la pochette car elle en met peu, le ruban de dentelle était suffisant pour elle. Piqué de coton fleuri (d’une excellente tenue et de très belle qualité, absolument parfait pour ce projet !), zips roses, passepoil rose et ruban de satin rose chez Mondial Tissu. Bouton et ruban de dentelle identiques à la première trousse.

Le châle au tricot

Seul projet tricot de ces cadeaux 2016, un joli châle bien enveloppant pour ma belle-soeur, tricoté aux aiguilles 12 en point mousse, en fil Amazone et fil Paillettes de chez Phildar. Les deux fils sont tricotés ensemble pour un effet un peu chiné, le fil Paillettes étant un peu plus clair que le fil Amazone. Tout autour du triangle tricoté, j’ai ajouté une simple bordure au crochet en mailles serrées, et terminé en fixant trois jeux de franges à chaque extrémité de l’ouvrage. Le résultat est vraiment sympa, le châle est bien épais, en grosses mailles, avec plein de reflets brillants, et très enveloppant car vraiment très grand ! J’ai bien envie de préparer un tuto un de ces jours pour ce châle car c’est vraiment un basique au tricot, accessible à tous même aux plus débutants.

Le fil Paillettes tient son nom de toutes les petites paillettes plates intégrées dans les fibres. Ça briiiiiiiille !

Les snoods

Mes parents viennent d’emménager en Haute-Savoie, dans un chalet super sympa où nous avons passé Noël. A l’heure où j’écris ce billet, la voiture de ma maman est presque complètement ensevelie sous la neige et pour quitter le chalet, on se déplace à skis…

Quoi de mieux donc, quand on vit dans cet univers si froid l’hiver, qu’un accessoire permettant de les garder bien au chaud ? Surtout quand on sait leur grand intérêt pour les randonnées. J’ai donc cousu deux snoods, bien épais car doublés en polaire. Une version féminine en tissu matelassé et polaire noire, et une version masculine en lainage chevron noir et blanc et polaire rouge (tout a été trouvé à la mercerie à côté de chez moi). Bien hauts, bien couvrants, et très chauds grâce aux matières choisies. Mon compagnon ayant complètement flashé sur la version masculine, je lui ai fait le même avec le reste de mon tissu (et il m’en reste encore pour les deux modèles, qui veut un snood ?! 🙂 ).

Pour ma mère, j’ai choisi ce tissu car il me rappelait les vêtements Chacok qu’elle portait beaucoup il y a quelques années. Pour mon beau-père, j’ai choisi un lainage qui irait aussi bien avec un blouson de rando qu’avec des vêtements un peu plus classiques les jours de boulot. J’ai reçu pas plus tard que ce matin leurs photos avec les snoods portés, départ pour une journée de ski !

La maison de poupées nomade pour Lou

Initialement, j’avais prévu de réaliser pour ma fille un théâtre de marionnettes, avec des marionnettes en spatules à raclette customisées. Mais j’étais trop juste dans les délais, ça n’était raisonnablement pas faisable dans le temps imparti (mais je le garde sous le coude pour son anniversaire en mars !). Lou étant dans une phase d’adoration absolue des lapins, je lui avais déjà acheté pour Noël la famille Sylvanians des petits lapins couleur crème et en feuilletant mes livres de couture pour trouver des idées de jouet cousu pour elle, je suis retombée sur une petite maison de poupée nomade. C’était l’idée idéale pour accompagner les petits personnages ! Le patron en revanche ne me plaisait pas, alors j’ai cherché sur Internet et je suis tombée sur cette petite maison dont l’aspect m’a fait complètement craquer, d’autant que je suis dans ma période « jaune » et qu’en plus, elle accueillait elle aussi des Sylvanians ! Le patron n’étant plus disponible à la vente, j’ai créé le mien. Pour les tissus, tout dans l’exemple me plaisait : le jean, le jaune et blanc, les galons…j’ai fait un mix entre mon stock (jean, tissus fleuris, tissus des appliqués, plafond rayé, tissu des rideaux, boutons…) et quelques nouvelles fournitures de Mondial Tissus (tissu étoiles et tissus du toit, galon blanc) pour rester dans cet esprit, en remplaçant toutefois les scratchs par des boutons recouverts avec le tissu du toit.

Cette réalisation fut une aventure…le résultat est bourré de petites erreurs, d’approximations (sont myopes les lapinous, tous leurs meubles sont penchés !) et de choses que je voudrais corriger (coudre en 3D et sans tuto est sacrément plus complexe que la couture habituelle !) mais Lou ne voit rien de tout ça et adore sa petite maison qui accueille les Sylvanians, les Playmobils et même les cartes Pokemon qui ont envie de dormir…J’ai beaucoup appris en réalisant ce projet, cette maison était un prototype et j’en réaliserai bientôt une seconde pour l’améliorer. Pour vous donner une idée de la dimension, chaque façade est réalisée sur la base d’une feuille A4.

Les pauvres lapinous, même pas un siège pour poser leurs fesses, obligés de squatter par terre…C’est que l’emménagement n’est pas fini ! Un canapé en velours rose pétant arrive ^^
Chez les Lapins Crème, on est au top du design et on ose le tapis berbère. Il faut dire que le lainage utilisé pour le snood masculin était tout à fait approprié pour se changer en tapis en détricotant délicatement les deux extrêmités d’une petite chute 🙂
Chez les Lapins Crème on a aussi de grosses factures de chauffage. Pas étonnant quand on voit les vides entre les murs 😛

Les pochettes de charge pour smartphone

Cadeau en tir groupé pour mes quatre frères et ma belle-soeur, déjà destinataire du châle. 5 pochettes pour 5 personnes tout le temps en vadrouille : un de mes frères, cadre, est souvent en déplacement. Un autre, souvent en soirée et en week-ends fêtards prolongés. Deux autres ont décollé pour l’Australie le 28 décembre, pour un voyage d’un an minimum (en sachant que l’un est rentré en septembre, avec sa chérie, d’une année de voyage à travers toute l’Amérique du Sud. Chérie qui le rejoindra en Australie début février. Ça va vous suivez ? ) Pas évident, quand on bouge beaucoup, de pouvoir charger facilement son téléphone sans avoir à le poser par terre ou dans une zone pas forcément adaptée (surface mouillée, prises dans les avions ou et les trains, salles de réunions…). J’avais déjà vu quelques exemples de ces pochettes sur Pinterest en me disant que c’était vraiment un accessoire intéressant. J’ai donc créé mon propre patron, et fixé des oeillets à rideaux autour du vide accueillant la prise électrique (en plastique clipsable pour la version fille et en métal pour la version garçon. J’ai fait poser les oeillets en métal à la mercerie de ma ville car il faut une presse spéciale pour cela).

Version garçon, en simili-cuir noir et tissu motif noir et blanc (Mondial Tissus, rayon Patchwork). Fermeture par pression magnétique.
Version fille, en simili-cuir bronze métallisé et tissu rouge à motifs argentés (les deux chez Mondial Tissus). Il me reste un bon morceau de simili bronze, je pense m’en faire mon nouveau portefeuille tellement il est splendide *_*

 

Voilà pour cette revue des cadeaux de noël 2016 !

Je suis vraiment heureuse d’avoir pris ce temps de la création pour les gens que j’aime, et les destinataires ont été très touchés de recevoir des choses fabriquées pour eux. Je compte réitérer l’expérience tous les ans maintenant, mais en m’y prenant plus tôt, pour ne pas être obligée de vivre vissée à ma machine à coudre jusqu’à la dernière minute 😛

Belle année 2017 à tous et toutes !

Commenter17
Rendez-vous sur Hellocoton !

17 commentaires

  • Aaaaaah c’est super chouette !!! Moi qui ne sait absolument rien faire de mes deux mains je bave d’admiration !!! J’attendais avec impatience ce billet : merci beaucoup c’est un peu comme un cadeau de Noël après l’heure !!!

  • Et bien bravo pour toute cette créativité ! Je suis fan du tapis pour voiture (une idée pour l’anniversaire de mon neveu 🙂 ) et des pochettes pour charger les portables.
    Je n’offre pas systématiquement des choses faites mains mais c’est vrai que l’impact est différent lorsque l’on offre le cadeau.

    • Les pochettes ont surpris tout le monde ! Ce n’est pas commun comme accessoire 🙂 Pour le tapis, n’hésites pas à télécharger le tuto 🙂

  • wouh tout est superbe, bravo ! effectivement ça a du te prendre beaucoup de temps…Pour ma part cette année je n’ai réalisé qu’un seul cadeau home made : une cuisinière pour ma petite fille à partir d’un vieux meuble tv….si tu fais un tuto pour le châle, je suis preneuse, envie de me lancer dans le tricot….mais je ne suis pas très douée…et il est sublime !

    • Je pense que je vais le faire bientôt 🙂 Génial la cuisinière d’après un vieux meuble, j’en ai une sacrée collection épinglée sur Pinterest !

  • Toutes ces réalisations sont superbes et faites avec le coeur ça se sent!
    J’ai un petit coup de coeur pour la maison des lapins c’est adorable!
    Organises-tu tes projets couture dans ton bullet journal? Si oui, un article à ce sujet m’intéresserait grandement 😀
    Cela me donne en tout cas envie de réaliser plus de cadeaux maison pour l’année prochaine…

    • Hello ! Pas encore d’organisation couture dans le bujo mais ça va peut-être se faire, j’ai beaucoup de choses à coudre prochainement et ce ne serait pas un luxe d’organiser un peu tout ça ! 🙂

  • Je suis comme toi, j’adore les cadeaux faits maisons!
    Ma mère insistait beaucoup là-dessus, mais ça passait pas toujours bien à l’époque (ça faisait « radin » pour certains). Heureusement, aujourd’hui c’est revenu « à la mode »!
    Mais je suis très impressionnée par tes créations. Par le choix, les idées, la réalisation minutieuse… c’est superbe. Félicitations !

  • Hello
    Je n’aurai qu’un mot : sublimes ! Ils sont tous à la fois beaux, pratiques tellement bien pensés ! Bravo pour ces réalisations.
    Je veux une maison de poupées moi :)))) et le tapis de voitures !! mama, mon ptit troizan serait fan !

    J’adore l’idée des cadeaux homemade. Si j’avais un peu plus de temps, si j’étais plus douée de mes mains et surtout si je savais coudre (j’aimerais tellement apprendre !!) je ferais aussi.

    Je me suis remise au tricot (je faisais plus de crochet et moins d’aiguilles), je viens de finir mon premier bonnet, j’aimerais bien faire un beau grand châle (ou chèche) comme celui-ci. Si jamais tu fais un tuto, çà m’intéresse !

    Belle journée !

Laisser un commentaire