[DIY + tutos] : Lait démaquillant, lingettes lavables et panier en tissu

DSC03607

En 2014, l’anniversaire de mon (ex)belle-mère avait marqué ma première expérience des cosmétiques maison, que je n’ai plus quittés depuis. De ce projet, il me restait de grands coupons de tissus et j’ai donc décidé de compléter la panoplie, pour son anniversaire 2015, avec des disques à démaquiller lavables, un petit panier en tissu pour les ranger, et un lait démaquillant à l’huile d’amande douce.  Il était également temps de recharger le flacon de crème hydratante, que j’ai glissé dans le paquet. Le hasard des projets a fait qu’il me restait, d’un de mes premiers projets couture, des chutes de velours vert et rose exactement dans les tons de mon coton.

Pour coudre mon panier, j’ai utilisé le tuto de Maman Mammouth, clair et simple, tout à fait accessible aux débutantes. J’y ai toutefois ajouté une triplure thermocollante (entre les deux couches de tissus donc) pour le rendre plus rigide et lui donner une meilleure tenue car mes tissus sont fins et souples. Pour les lingettes lavables, c’est un patron maison mais peut-on parler de « patron » pour un truc aussi basique…j’ai de gros doutes ! Voici donc la marche à suivre :

Disques démaquillants lavables

Matériel :

  • Du coton imprimé
  • Du tissu doux (polaire, velours, éponge…)
  • Un compas ou un emporte pièce d’un diamètre qui vous convient (verre, bol…j’utilise une grosse tasse de 10cm de diamètre)
  • Des ciseaux
  • Du fil assorti à vos tissus
  • Des épingles

Note : vous pouvez aussi opter pour des disques double face : un côté doux pour démaquiller, un côté absorbant pour rincer. 

Procédé :

Sur l’envers de chacun des tissus, dessiner autant de cercles que vous souhaitez de disques démaquillants. Découper autour de chaque rond à environ 1 cm du tracé. Assemblez les tissus n°1 et n°2 endroit contre endroit, épingler et coudre sur le tracé en laissant une ouverture d’environ 1,5cm. Retourner l’ouvrage par l’ouverture, presser au fer en repliant bien l’ouverture pour obtenir un disque harmonieux.

NB : attention à bien laisser une ouverture quand vous faites votre couture, sinon, vous ne pourrez pas retourner votre ouvrage.

Epingler l’ouverture qui a servi à retourner, et surpiquer tout autour à environ 0,5cm du bord, pour fermer le disque et finir joliment l’ouvrage. Presser à nouveau au fer pour bien mettre en forme le disque démaquillant. Et c’est tout !

DSC03618

Le lait démaquillant

livre-cosmetiques-maisonJ’ai pris ma recette dans un petit livre de cosmétiques maison très bien fait pour démarrer, et qui ne demande pas d’ingrédients trop farfelus (vous pouvez le trouver sur le site des éditions Terre Vivante)

Bon, la recette du démaquillant demande tout de même de la glycérine végétale, et il se trouve que j’en avais, reste des petites boules à neiges que j’avais faites pour Noël cette année (on met de la glycérine dans l’eau des boules à neige pour épaissir le liquide et ainsi retarder la chute des paillettes et des flocons lorsque l’on secoue la boule, c’est plus joli !).

Si je n’avais pas eu cet ingrédient en stock, je me serais tournée vers la recette d’Antigone XXI qui propose une formule très simple également.

Ingrédients :

  • 100ml d’huile d’amande douce
  • 2 c.à.c de glycérine végétale (la mienne est achetée en pharmacie, mais vous en trouverez sur Aroma Zone)
  • 2 c.à.c de cire d’abeille en granulés (ou équivalent végétal : cire de riz, de soja…trouvables sur internet notamment, Aroma Zone en propose toute une gamme)
  • 60ml d’hydrolat de rose (attention aux hydrolats de supermarchés, la plupart ne sont pas de vrais hydrolats et sont coupés à l’eau ou à l’alcool. Préférez les hydrolats purs, en magasins bio ou sur internet)
  • 15 gouttes d’huile essentielle de Petit Grain Bigaradier
  • 10 gouttes d’une autre huile essentielle choisie pour son parfum (j’ai pris du géranium bourbon de mon stock, avec l’hydrolat de rose le résultat donne un démaquillant qui sent tellement bon les fleurs !)
  • 1 flacon de 160ml au moins (ou tout autre volume au choix en adaptant les proportions de la recette en conséquence). J’utilise un flacon dit « Airless », acheté sur Aroma-Zone, mais un flacon de récupération (notamment les flacons pompes des laits bébé, laits pour le corps ou gels douche font très bien l’affaire tant qu’ils sont correctement nettoyés avant d’y verser la préparation cosmétique)

Procédé (Temps de préparation : 20 minutes)

Faire fondre la cire d’abeille dans l’huile d’amande douce, au bain marie. Lorsque la cire est complètement fondue, ajouter petit à petit l’eau de rose en fouettant comme pour monter une mayonnaise (j’utilise mon batteur électrique de cuisine), puis la glycérine, puis les huiles essentielles. Fouetter encore quelques instants puis transvaser immédiatement dans le flacon. Et c’est tout. Enfantin non ? Le must, c’est de rincer le visage après application avec un peu d’eau de rose conservée au frigo, un vrai bonheur en soin du soir avant d’aller se coucher !

Ce démaquillant se conserve 1 à 2 mois à température ambiante.

Alors, qui va tenter les cosmétiques maison ?

DSC03612

Article initialement paru sur mon précédent blog.

Commenter0
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.