[DIY Déco] le panneau mural

Dans ma précédente maison, j’avais la chance d’avoir un atelier. Une pièce de 12m² entièrement consacrée à mon bricolage, avec un plan de travail en L prenant deux murs entiers, de quoi laisser en attente les gros projets couture sans avoir besoin de tout ranger, le rêve. Au bout du plan de travail, à côté de la fenêtre, j’avais installé ma machine à coudre mais il n’était pas pratique d’avoir mon matériel à porter de main, car c’était autant de place prise où je ne pouvais pas faire courir mes tissus pendant que je travaillais.

J’ai vite eu envie de fixer sur le mur tout ce dont je me servais couramment en cours de couture, pour n’avoir qu’à tendre le bras sans perdre d’espace sur ma table. Etant locataire, je n’aimais pas spécialement l’idée de percer le mur en plein d’endroits, car au moment de quitter les lieux il faudrait tout reboucher…il me fallait donc un panneau amovible, sur lequel j’accrocherais tout mon petit matériel.

Quelques heures sur Pinterest plus tard, j’avais rassemblé tout un tas d’idées de rangements, d’astuces et autres petits trucs pour me créer mon propre panneau. Je le voulais bleu « Mint », ma couleur obsessionnelle depuis près de deux ans (allez savoir pourquoi, elle m’apaise autant qu’elle m’énergise).

Après quelques gribouillages sur une feuille pour me faire un plan et évaluer le matériel nécessaire, me voilà partie au magasin de bricolage de ma ville pour compléter les éléments dont je disposais déjà. Il m’a fallu en tout une semaine, en y travaillant tous les soirs, pour créer ce panneau. Aujourd’hui, j’ai quitté la maison en question et je n’ai pas pu le réinstaller, alors les éléments décoratifs ont retrouvé une place dans divers endroits de mon appartement, mais le panneau est rangé précieusement et sera réinstallé dès que j’en aurai l’occasion !

DSC03662
Le rangement à bobines, idée de génie dénichée sur Pinterest. Des tasseaux peints, des petites pointes, et la canette associée au fil est toujours là, prête à servir, sans avoir à fouiller partout !
DSC03678
Les zips sont classés par groupes de tailles (sur chaque zip, j’agrafe une petite étiquette avec la dimension exacte, gros gain de temps ensuite !), et accrochés sur des crochets longs du type de ceux qu’on trouve dans les rayonnages des magasins.

DSC03667

Il arrive que je ne puisse pas descendre à l'atelier pendant plusieurs jours d'affilée. La pièce reste donc fermée, parfois dans le noir. Je voulais des plantes, mais résistantes à ces types de conditions. Ces jolies succulentes trouvées chez ma fleuriste sont parfaites pour ce genre de contraintes : peu d'entretien, peu d’exigence.
Il arrivait que je ne puisse pas descendre à l’atelier pendant plusieurs jours d’affilée. La pièce restaitdonc fermée, parfois dans le noir. Je voulais des plantes, mais résistantes à ce type de conditions. Ces jolies succulentes trouvées chez ma fleuriste sont parfaites pour ce genre de contraintes : peu d’entretien, peu d’exigence.
DSC03670
Pique-aiguilles réalisé dans une chute de tissu du tout premier Chouette Kit d’été
DSC03699
Petites cartes chez Casa Bonnie, offertes par la marque.

DSC03685DSC03691DSC03688DSC03674DSC03672DSC03687

Cache pots Ikea. Etagères créés avec des plinthes et fixées par des petites équerres sur le dessous.
Cache pots Ikea. Etagères créés avec des plinthes et fixées par des petites équerres sur le dessous. Quelques semaines après la création du panneau, j’ai rajouté une troisième équerre au milieu : on voit ici que l’étagère ploie un peu sous le poids !

DSC03698DSC03671

DSC03689
En bas à gauche, cache-pot Ikea en guise de pot à crayon, et deux pots d’huile de coco recyclés en contenant pour les fleurs séchées (j’en mets dans certains ouvrages) et les fils fragiles. Je les garde au fur et à mesure, j’en ai toute une collection !

Article initialement paru sur mon précédent blog.

Commenter2
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Laisser un commentaire